Nouveauté

L’évasion 
Francis Collomp

separation

 

Au delà des périls et des souffrances endurés au milieu de tant de difficultées, c'est la foi inébranlable de cet homme au caractère trempé qui bouleverse et stimule.
Un incroyable témoignage, plus palpitant qu'un roman.

 

« Il est dix-huit heures. J’entends l’appel à la prière. Mon cœur bat à tout rompre. C’est maintenant ou jamais. Une seule erreur et ils me massacrent… »

Depuis onze mois, Francis Collomp, 63 ans, est otage des djihadistes d’Ansaru, au nord du Nigeria. l’ingénieur français a perdu quarante kilos. Il connaît la violence de ses ravisseurs. Le jour de son enlèvement, chez lui, à Rimi, le 19 décembre 2012, les terroristes ont mené l’assaut à coups d’explosifs.

Durant sa détention, Francis Collomp sait qu’il peut être abattu à tout moment. Il ne croit pas à sa libération. Il compte uniquement sur ses forces et ne pense qu’à une chose : s’évader.

Pendant des mois, il affronte le froid, le peur, la fatigue, les rats. Pour se préparer, il marche, chaque jour, plus de dix kilomètres autour de son matelas. Il peaufine des plans d’évasion, repère les failles, cherche à endormir ses geôliers.

Le 16 novembre 2013, à dix-huit heures, il prend tous les risques pour échapper à ses ravisseurs.

Pour la première fois, Francis Collomp raconte l’incroyable combat qu’il a gagné contre les djihadistes.
Un livre qui dévoile aussi les coulisses de l’enquête menée parallèlement par les services secrets français.

Un témoignage choc.
Une leçon de courage extraordinaire.

304 pages
18,9 €

separation

ancre