Nouveauté

La vérité sur Anna 
Rebecca James

separation

 

Écrit et mené de main de maître, une intrigue qui vous tient en haleine jusqu'au bout, et des personnages parfaitement crédibles.
Rebecca James entretient une ambiance de mystère,  pas absolument noire, parfois suffocante, mais où le suspense est bien présent.
Voilà un livre bien fait avec tous les ingrédients du succès.




Dans mes rêves, la maison semble avoir des inten­tions maca­bres, comme si ses fon­da­tions mêmes ren­fer­maient une force malé­fi­que qui ram­pait sous les plan­chers et dans les murs, conta­mi­nait son atmo­sphère et mar­quait la des­ti­née de tous ceux qui y péné­traient.

En réa­lité, Fairview n’est pas res­pon­sa­ble de ce qui s’est passé. Ce sont des gens qui ont fait tout ce mal.

Lorsque Tim emmé­nage dans une somp­tueuse demeure vic­to­rienne d’un quar­tier huppé de Sydney, il pense avoir trouvé une solu­tion à ses pro­blè­mes. Notamment à sa rela­tion toxi­que avec son ex-petite amie. Mais bien­tôt, d’étranges et ter­ri­fiants phé­no­mè­nes se pro­dui­sent. Des hur­le­ments reten­tis­sent. Des ombres pénè­trent dans la cham­bre de Tim en pleine nuit. Et le com­por­te­ment de la pro­prié­taire, la fra­gile et gla­ciale Anna, est tout aussi inquié­tant.

Personne ne semble vou­loir répon­dre à ses ques­tions. Quel ter­ri­ble secret cache Fairview ? Tim n’a que peu de temps pour le décou­vrir, car les événements sont en route…

Après La Beauté du mal, Rebecca James revient avec un huis clos aussi effrayant qu’envoû­tant.

« Un sens du sus­pense qui tient en haleine. »
The Canberra Times

336 pages
19,9 €

separation

ancre